POURQUOI LE CRIGED ?

Il est aujourd’hui acquis que la réduction des inégalités entre les femmes et les hommes est une condition préalable à un développement humain équitable. Œuvrer pour la réduction des inégalités entre les sexes, c’est donner aux hommes et aux femmes les mêmes chances et opportunités. C’est accroître leur potentiel et capacités respectives à contribuer au développement national et en être bénéficiaires.

Les expériences de divers pays dans le monde montrent que les initiatives visant la réduction des inégalités liées au genre ne peuvent pas être fructueuses sans un accompagnement technique de qualité. Le CRIGED a été créé pour donner ce type d’accompagnement technique aux différents acteurs du développement et contribuer à la mise en œuvre réussie des politiques et programmes.

La qualité des membres du CRIGED est un atout majeur faisant de cette structure un centre d’excellence capable de faire la différence dans le paysage des ONG et associations au Burkina et dans la sous-région ouest-africaine. Le CRIGED se positionne comme une structure leader en matière de production scientifique, d’analyse des politiques et d’actions en faveur du développement équitable.

Il se veut un cadre scientifique et technique indépendant de production de connaissances, de réflexion stratégique et d’actions novatrices dans le domaine de la promotion des droits humais en général et de ceux des femmes en particulier.

PRINCIPES FONDATEURS DU CRIGED

Un cadre indépendant d’échange, de production et d’initiatives:
Le CRIGED est impartial et fait le pari de l’indépendance. L’innovation et la créativité au niveau des idées et des actions sont des principes importants pour les membres du CRIGED.

Un centre d’excellence pour faire la différence
:
Le CRIGED a été créé dans l’intention de faire la différence par le niveau de la qualité de ses productions et de ses contributions. Le centre se positionne comme une structure de référence au plan national, régional et international sur les questions de développement et de genre.

Une fonction de veille et de prise de parole sur les droits des femmes et les questions de développement national
:
Le centre joue un rôle important dans le dialogue politique lors de la formulation, de la mise en œuvre et du suivi-évaluation des politiques nationales de développement. La prise de parole dans les divers médias est importante pour que la voix des femmes soit entendue.

Un instrument de renforcement des capacités des OSC, d’intervention, de coordination et de plaidoyer
:
La recherche et la production et/ou l’adaptation des modules de formation sont indispensables pour renforcer les capacités des organisations locales. La coordination des OSC pour des actions collectives est aussi plus que jamais nécessaire face aux multiples changements d’orientations politiques au national et international.

VISION

La vision du CRIGED est celle d’une participation effective des populations aux initiatives de développement les concernant. C’est aussi celle d’une société équitable dans laquelle règne la justice sociale et où les hommes et les femmes voient leurs aspirations fondamentales satisfaites sans aucune forme de discrimination basée sur l’appartenance sexuelle.

MISSION

La mission principale du CRIGED est de promouvoir et de défendre les intérêts et les droits des femmes et des hommes et leur complémentarité nécessaire. Elle vise l’atteinte de l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines du développement grâce à la promotion de l’équité et la justice sociale.

BUT ET FINALITE

Le CRIGED est un organisme technique de renforcement des capacités des organisations de la société civile engagées dans le développement. Sa finalité est de contribuer à l’émergence d’une société burkinabè plus juste et équitable pour les citoyens et les citoyennes.

OBJECTIFS

Contribuer à la réalisation progressive et durable des inégalités des hommes et des femmes dans les résultats de actions de développement à travers:
- L’implication et l’influence des organisations dans la société civile burkinabé dans le dialogue sur les politiques de développement;
- Le renforcement des capacités des organisations partenaires (OSC, ministères, PTF) dans la lutte contre les inégalités liées au genre;
- La coordination et l’harmonisation des actions dans le domaine du genre;
- Le suivi et la documentation de l’impact des politiques et programmes sur les rapports entre les hommes et les femmes.

DOMAINES PRIORITAIRES

- Budgétisation selon le genre et lutte contre la pauvreté
- Citoyenneté et gouvernance politique au niveau local et national
- Promotion des droits humains des femmes et des hommes
- Genre et éducation au niveau primaire et post-primaire
- Promotion du leadership féminin
- Genre et accès aux services publics
- Suivi-évaluation de l’impact de l’aide au développement

STRATEGIES ET ACTIVITES

- Communication et sensibilisation
- Renforcement des capacités
- Concertation et coordination des acteurs de la société civile
- Réseautage au niveau national, régional et international.
- Partenariat avec les médias
- Partenariat avec les universités

 

Directrice Exécutive

ACTIVITES EN COURS

 

Projet "Genre, santé sexuelle

et de la reproduction des

jeunes en milieu scolaire

au Burkina Faso"

 

Elaboration d'un livret sur la

santé sexuelle et la santé de

reproduction en milieu scolaire

 

Projet "Renforcement de la
participation des femmes
à la Commission de la
Condition de la Femme"

PUBLICATION CRIGED